L'Institut offre plusieurs cours de 15 heures et 30 heures, en plus du format courant de 45 heures.

Tous les cours de premier cycle sont ouverts aux auditeurs et auditrices libres, i.e. qui ne souhaitent pas suivre un programme universitaire.

Il suffit de s'inscrire au moins deux semaines avant le début du cours et d'acquitter les frais d'inscription et de scolarité.

Pour plus de détails, voir :
• auditeurs et étudiants libres;
• modalités d'inscription.

Brigitte Achard,
bureau des études,
publicité et promotion
(514) 739-3223 poste 323
brigitte.achard@ipastorale.ca

Anne-Marie Truong,
responsable de la comptabilité
(514) 739-3223 poste 322
comptabilite@ipastorale.ca

Laurence Lussier,
secrétaire-réceptionniste
reception@ipastorale.ca

Institut de pastorale
2715, chemin de la Côte Sainte-Catherine, Montréal (Québec), Canada, H3T 1B6

courriel: secretariat@ipastorale.ca

courriel :
secretariat@ipastorale.ca

tél.: (514) 739-3223 #323 télécopieur: (514) 739-1664

webmestre :
Francine Robert

accès à l'Institut de pastorale
2715, chemin de la Côte Sainte-Catherine, Montréal (Québec), Canada, H3T 1B6

comité à la vie étudiante

page d'informations
envoyer un courriel

Qu'est-ce que
l'Institut de pastorale ?

L’Évangile et la première lettre de Jean :
à la fois semblables et différents

code -
responsable -
dates -
horaire -
frais -
Certificat en éducation de la foi : informations THB 3283 – 1 cr. (15 h)
Michel Gourgues, o.p.
2 vendredis-samedis : 28, 29 octobre, 4 et 5 novembre 2016
vendredi : 18h30 à 21h ; samedi : 9h à 12h et 13h30 à 15h30
105$ (inscription 15$ ; scolarité et documents 90$)

 

On s’entend généralement pour voir dans le quatrième Évangile et la première lettre de Jean les produits d’un même milieu et les reflets d’une spiritualité commune. L’expression, les thèmes, la symbolique, les formulations, certaines accentuations du mystère de Jésus se présentent comme autant d’indices en ce sens.

Pourtant, à y regarder de près, on observe aussi de l’un à l’autre des déplacements importants et des reliefs théologiques différents. Et ceux-ci portent parfois sur des points importants de la conviction et de l’expérience croyante : la représentation de la mort de Jésus et de sa portée salvifique, la conception du péché, l’importance respective de la foi et de l’engagement de foi, en particulier de l’amour mutuel.

Faut-il voir dans la première lettre de Jean, non seulement la relecture d’une tradition commune, mais encore la réaction, sinon à la théologie de l’Évangile, du moins à une lecture trop unilatérale qui aurait été faite de certains de ses accents, avec le risque de compromettre un certain équilibre de la foi et de l’expérience chrétienne ?


Lectures actuelles de la Bible – 2016-2017

THB 1110 La formation des Évangiles
THB 2235 L’Évangile de Matthieu : la proclamation du Dieu-avec-nous (3 cr.)
THB 2700 La première Alliance ou l’Ancien Testament : notre héritage (3 cr.)
THB 3283 L’Évangile et la première lettre de Jean : à la fois semblables et différents
THB 3404été 2016 « Ni homme ni femme »… L’attitude du premier christianisme à l’égard de la femme
THB 3661 Souffrir et mourir ! Pourquoi vivre alors ? Job et Qohélet
THB 3805 Lectio divina : des Écritures à aujourd’hui
(Diocèse de Saint-Jérôme, voir cours en partenariat)


inscription  la politique des cours  |  le Baccalauréat  |  les Certificats  |  le 2e cycle