L'Institut offre plusieurs cours de 15 heures et 30 heures, en plus du format courant de 45 heures.

Tous les cours de premier cycle sont ouverts aux auditeurs et auditrices libres, i.e. qui ne souhaitent pas suivre un programme universitaire.

Il suffit de s'inscrire au moins deux semaines avant le début du cours et d'acquitter les frais d'inscription et de scolarité.

Pour plus de détails, voir :
• auditeurs et étudiants libres;
• modalités d'inscription.

Brigitte Achard,
bureau des études,
publicité et promotion
(514) 739-3223 poste 323
brigitte.achard@ipastorale.ca

Anne-Marie Truong,
responsable de la comptabilité
(514) 739-3223 poste 322
comptabilite@ipastorale.ca

Laurence Lussier,
secrétaire- réceptionniste
reception@ipastorale.ca

Institut de pastorale
2715, chemin de la Côte Sainte-Catherine, Montréal (Québec), Canada, H3T 1B6

courriel: secretariat@ipastorale.ca

courriel :

secretariat@ipastorale.ca

tél.: (514) 739-3223 #323 télécopieur: (514) 739-1664

webmestre :

Francine Robert

accès à l'Institut de pastorale
2715, chemin de la Côte Sainte-Catherine, Montréal (Québec), Canada, H3T 1B6

comité à la vie étudiante

page d'informations
envoyer un courriel


Qu'est-ce que
l'Institut de pastorale ?


L'Institut de pastorale est le centre universitaire montréalais du Collège universitaire dominicain, fondé en 1900, dont le siège social est à Ottawa.

Depuis près de 800 ans, la tradition spirituelle et intellectuelle des Dominicains se caractérise par la recherche de la vérité, l'exigence, la rigueur et la liberté dans la réflexion, une sensibilité aux contextes culturels et sociaux, le service explicite de l'Évangile et de l'intelligence de la foi.

Depuis 1960, l'Institut de pastorale incarne cette tradition à Montréal, dans les domaines de la vie chrétienne et ecclésiale. Professeurs et étudiants y forment une communauté d'apprentissage et de recherche, dans l'esprit des collèges qui étaient l'unité de base des universités dès leur fondation au Moyen Âge. C'est l'université à taille humaine !

L'Institut vise prioritairement le service pastoral des communautés chrétiennes, l'éducation de la foi et la proposition de l'Évangile dans le monde actuel.

L'Institut de pastorale partage le statut universitaire du Collège dominicain. Les programmes et les diplômes de l'Institut sont reconnus par le Ministère de l'Éducation du Québec.

Plus d'information sur l'énoncé de mission et le statut universitaire de l'Institut.

Anne Doran

(514) 739-3223 # 331

anne.doran@ipastorale.ca

anne.doran@ipastorale.ca
(514) 739-3223 # 331

Anne Doran

Doctorat en science des religions de la Sorbonne (Paris), maîtrise ès arts (sciences médiévales), Baccalauréat en philosophie, Baccalauréat en pédagogie.

Membre de l'équipe de direction de l'Institut depuis septembre dernier, responsable de la section spiritualité, j'y avais déjà donné des cours sur la spiritualité innue, sur la pensée du don dans les Confessions d'Augustin et sur la spiritualité des Pères de l'Église.

J'ai enseigné en théologie et sciences religieuses à l'Université du Québec à Chicoutimi, et sur les Innus à l'Université d'Ottawa.

Mes champs d'intérêt

Je travaille actuellement sur la pensée du don, qui rejoint mes deux champs d'intérêt principaux :

  • Les Pères de l'Église et la pensée chrétienne qui, dans ses origines comme dans sa réalité actuelle, est une pensée du don. Je cherche à développer une réflexion sur la pensée du don en christianisme en relisant la pensée des Pères dans la perspective du don dans son rapport avec la recherche actuelle qui se fait sur ce thème à partir par exemple de la revue du Mauss, d'Alain Caillé ou de Jacques Godbout.
  • Mon autre champ d'intérêt - qui se détermine d'abord comme recherche - concerne la pensée innue. Il s'agit, tout comme le christianisme, d'une pensée qui se développe à partir d'une logique du don, ce qui, d'après le témoignage d'une informatrice, a permis aux Innus - que l'on nommait alors Montagnais - de se convertir très tôt au christianisme dans lequel ils reconnaissaient les mêmes valeurs de générosité, d'entraide et de partage que les leurs.
    Comme un courant philosophique actuel, la phénoménologie, a développé une réflexion sur la donation, je travaille actuellement à sonder les liens qui existent entre la pensée innue, la pensée du don en christianisme et la phénoménologie.
    J'en suis à la rédaction d'un livre qui examinera les rapports entre le visible et l'invisible dans la culture innue traditionnelle - chaque réalité visible possédant aussi une dimension spirituelle invisible qui l'appuie - et la pensée de l'invisible dans la réflexion phénoménologique, notamment en ce qui concerne l'étude de l'art et dans l'expression de peintres tels Cézanne, Kandinsky, Klee, Matisse, etc.
  • J'ai aussi travaillé sur les grands courants spirituels du christianisme, ainsi que sur le pèlerinage - notamment sur le pèlerinage à Sainte-Anne de Beaupré qui constituait l'objet de ma thèse - qui a marqué tout autant la spiritualité chrétienne que celle de plusieurs autres religions, notamment les religions amérindiennes.

Publications

Spiritualité traditionnelle et christianisme chez les Montagnais. L’Harmattan, collection Religions et Spiritualité, 2006, 366 p. (disponible aussi au format pdf, sur le site de l'éditeur)

Articles récents

« Acadiens et Amérindiens dans l’expression d’une dévotion à sainte Anne », Rabaska, vol. 10 (2012)

« Une cassure dans la culture ? La christianisation des Innus-Montagnais ». Theoforum , vol. 42, nº 2 (2011)

« Voir l’autre avec le regard de Dieu », La Chair et le Souffle, 2009, nº 1

« Les Innus et le territoire », Théologiques, vol. 16, nº 1 (2008)

Activités académiques de l'année universitaire 2016 - 2017

SPR 2111
3 cr. (45 h)
Aux sources de la spiritualité chrétienne – Les Pères de l’Église
14 mercredis soir : 18 janvier au 26 avril 2017 (relâche le 1er mars)
Cours proposé aussi aux étudiants de l'Université de Montréal.
Voir Cours en partenariat
.

SPR 4111
3 cr. (45 h)
Les Pères de l’Église
Hiver 2017