L'Institut offre plusieurs cours de 15 heures et 30 heures, en plus du format courant de 45 heures.

Tous les cours de premier cycle sont ouverts aux auditeurs et auditrices libres, i.e. qui ne souhaitent pas suivre un programme universitaire.

Il suffit de s'inscrire au moins deux semaines avant le début du cours et d'acquitter les frais d'inscription et de scolarité.

Pour plus de détails, voir :
• auditeurs et étudiants libres;
• modalités d'inscription.

Brigitte Achard,
bureau des études,
publicité et promotion
(514) 739-3223 poste 323
brigitte.achard@ipastorale.ca

Anne-Marie Truong,
responsable de la comptabilité
(514) 739-3223 poste 322
comptabilite@ipastorale.ca

Laurence Lussier,
secrétaire- réceptionniste
reception@ipastorale.ca

Institut de pastorale
2715, chemin de la Côte Sainte-Catherine, Montréal (Québec), Canada, H3T 1B6

courriel: secretariat@ipastorale.ca

courriel :

secretariat@ipastorale.ca

tél.: (514) 739-3223 #323 télécopieur: (514) 739-1664

webmestre :

Francine Robert

accès à l'Institut de pastorale
2715, chemin de la Côte Sainte-Catherine, Montréal (Québec), Canada, H3T 1B6

comité à la vie étudiante

page d'informations
envoyer un courriel


Qu'est-ce que
l'Institut de pastorale ?


L'Institut de pastorale est le centre universitaire montréalais du Collège universitaire dominicain, fondé en 1900, dont le siège social est à Ottawa.

Depuis près de 800 ans, la tradition spirituelle et intellectuelle des Dominicains se caractérise par la recherche de la vérité, l'exigence, la rigueur et la liberté dans la réflexion, une sensibilité aux contextes culturels et sociaux, le service explicite de l'Évangile et de l'intelligence de la foi.

Depuis 1960, l'Institut de pastorale incarne cette tradition à Montréal, dans les domaines de la vie chrétienne et ecclésiale. Professeurs et étudiants y forment une communauté d'apprentissage et de recherche, dans l'esprit des collèges qui étaient l'unité de base des universités dès leur fondation au Moyen Âge. C'est l'université à taille humaine !

L'Institut vise prioritairement le service pastoral des communautés chrétiennes, l'éducation de la foi et la proposition de l'Évangile dans le monde actuel.

L'Institut de pastorale partage le statut universitaire du Collège dominicain. Les programmes et les diplômes de l'Institut sont reconnus par le Ministère de l'Éducation du Québec.

Plus d'information sur l'énoncé de mission et le statut universitaire de l'Institut.


Collège universitaire dominicain

Le titre de Professeur Émérite décerné à Gaston Raymond, o.p.

Collation des grades, Ottawa, 23 octobre 2011

Présentation du professeur Gaston Raymond, o.p.
par Daniel Cadrin, o.p.,
directeur de l'Institut de pastorale des Dominicains

Au nom de tout le Collège dominicain, il me fait plaisir de présenter Gaston Raymond, dominicain, à qui nous décernons aujourd’hui le titre de professeur émérite.

Pour recevoir un éméritat, il faut du temps, de la compétence, ainsi qu’un rayonnement comme professeur. Gaston répond abondamment à ces conditions. Sa carrière professorale a été longue et remarquable, à la fois soucieuse de rigueur et de profondeur et passionnée dans sa quête et sa communication.

Gaston enseigne au Collège depuis près de 50 ans. Il y a commencé son enseignement en janvier 1962, à Montréal, au département de philosophie (qui a déménagé à Ottawa en 1968 et est devenu maintenant une faculté). Son premier cours portait sur les attributs de Dieu. Il a été professeur à ce département jusqu’en 1978. Depuis 1979, il est professeur à l’Institut de pastorale à Montréal. En novembre prochain, il y donnera un cours sur Jésus, vision actuelle, foi de toujours. Il est un des rares professeurs qui a été pleinement engagé dans deux départements du Collège dominicain.

Gaston s’intéresse à la philosophie et à la religion et à tout l’interface qui relie ces deux univers, interface dont il connaît les subtils passages et les couloirs souterrains, avec leurs ombres et lumières. Gaston est un homme des questions, car la vérité, devise de l’Ordre des Prêcheurs, est pour lui d’abord cherchée, et non déjà donnée. Plus lumineuse qu’obscure, cette vérité est l’objet infini du désir, celui de connaître, inscrit au cœur de l’être humain, et qui se déploie dans un processus complexe dont Gaston sait faire découvrir les grandeurs, les risques et les ouvertures.

Gaston a enseigné en divers domaines : la métaphysique, la logique, la quête spirituelle, la clarification des valeurs, les fondamentaux de la pastorale, la catéchèse biblique symbolique, et bien d’autres encore. Son horizon intellectuel est vaste (c’est peu dire); son intérêt s’étend des sujets les plus abstraits, ou qui nous le semblent, à ceux plus existentiels jusqu’aux plus techniques, comme l’informatique. Et il pourra vous démontrer les liens qui unissent ces sujets, avec une parole vivante et abondante qui en dévoile les articulations, les fondements, et les implications concrètes.

Pour ma part, je me rappelle ces cours où nous nous promenions de la République de Platon au village global de Macluhan, où nous découvrions des perspectives et des penseurs que peu de gens connaissaient à l’époque et qui sont devenus majeurs, car Gaston a toujours su flairer les réflexions fortes, celles qu’il vaut la peine de fréquenter, de Bernard Lonergan à René Girard. Si on veut savoir quel est l’ouvrage récent, et cela dans une grande variété de domaines, qui ouvre des horizons neufs, qui donne vraiment à penser, il n’y a qu’à consulter Gaston.

J’ai mentionné Lonergan, ce philosophe et théologien canadien marquant. Dans le monde francophone, c’est Gaston qui l’a fait connaître et qui a appris à plusieurs étudiants à oser l’aborder et l’approfondir. Aujourd’hui encore, un réseau continue de se rencontrer pour poursuivre cette appropriation critique dans plusieurs champs du savoir et de l’action.

C’est tout cela qui a fait de Gaston, au long de son parcours, un éveilleur et un accompagnateur intellectuel unique, qui a donné à tant d’étudiants le goût de se questionner, de réfléchir, d’ouvrir leur esprit pour se lancer dans une aventure humaine et essentielle : celle de penser, que ce soit en philosophie, en théologie, en pastorale, en Bible, ... Il n’est pas donné à tous de susciter chez autrui cet élan personnel, qui engage dans une recherche qui est plus que l’acquisition d’un savoir, une recherche qui développe une conscience personnelle comme sujet connaissant.

Le Collège dominicain est heureux aujourd’hui de conférer au professeur Gaston Raymond, o.p., cet éméritat, vraiment mérité, pour lui dire notre reconnaissance et notre admiration, sachant que ce titre ne l’empêchera pas de poursuivre sa quête intellectuelle et spirituelle, de la communiquer et de porter fruit.

Daniel Cadrin, o.p. , directeur,
Institut de pastorale des Dominicains

Lire l'allocution du Professeur émérite Gaston Raymond, o.p.

Consulter la page personnelle du Professeur émérite Gaston Raymond, o.p.