L'Institut offre plusieurs cours de 15 heures et 30 heures, en plus du format courant de 45 heures.

Tous les cours de premier cycle sont ouverts aux auditeurs et auditrices libres, i.e. qui ne souhaitent pas suivre un programme universitaire.

Il suffit de s'inscrire au moins deux semaines avant le début du cours et d'acquitter les frais d'inscription et de scolarité.

Pour plus de détails, voir :
• auditeurs et étudiants libres;
• modalités d'inscription.

Brigitte Achard,
bureau des études,
publicité et promotion
(514) 739-3223 poste 323
brigitte.achard@ipastorale.ca

Anne-Marie Truong,
responsable de la comptabilité
(514) 739-3223 poste 322
comptabilite@ipastorale.ca

Laurence Lussier,
secrétaire- réceptionniste
reception@ipastorale.ca

Institut de pastorale
2715, chemin de la Côte Sainte-Catherine, Montréal (Québec), Canada, H3T 1B6

courriel: secretariat@ipastorale.ca

courriel :

secretariat@ipastorale.ca

tél.: (514) 739-3223 #323 télécopieur: (514) 739-1664

webmestre :

Francine Robert

accès à l'Institut de pastorale
2715, chemin de la Côte Sainte-Catherine, Montréal (Québec), Canada, H3T 1B6

comité à la vie étudiante

page d'informations
envoyer un courriel


Qu'est-ce que
l'Institut de pastorale ?


L'Institut de pastorale est le centre universitaire montréalais du Collège universitaire dominicain, fondé en 1900, dont le siège social est à Ottawa.

Depuis près de 800 ans, la tradition spirituelle et intellectuelle des Dominicains se caractérise par la recherche de la vérité, l'exigence, la rigueur et la liberté dans la réflexion, une sensibilité aux contextes culturels et sociaux, le service explicite de l'Évangile et de l'intelligence de la foi.

Depuis 1960, l'Institut de pastorale incarne cette tradition à Montréal, dans les domaines de la vie chrétienne et ecclésiale. Professeurs et étudiants y forment une communauté d'apprentissage et de recherche, dans l'esprit des collèges qui étaient l'unité de base des universités dès leur fondation au Moyen Âge. C'est l'université à taille humaine !

L'Institut vise prioritairement le service pastoral des communautés chrétiennes, l'éducation de la foi et la proposition de l'Évangile dans le monde actuel.

L'Institut de pastorale partage le statut universitaire du Collège dominicain. Les programmes et les diplômes de l'Institut sont reconnus par le Ministère de l'Éducation du Québec.

Plus d'information sur l'énoncé de mission et le statut universitaire de l'Institut.

Michel Proulx, o.praem.

(514) 739-3223 # 326

michel.proulx@ipastorale.ca



À la recherche du bonheur.
Une lecture du livre de Qohélet
,
Novalis, 2015


michel.proulx@ipastorale.ca
(514) 739-3223 # 326

Michel Proulx, o. praem.

Directeur-adjoint de l'Institut.

Ph. D. en théologie (U. de Montréal),
Licence en théologie et Cand. en Philologie biblique (Université Catholique de Louvain, Belgique), B. en Théologie (U. de Montréal),
Formation complémentaire en psychologie (Institut de Formation humaine intégrale de Montréal)

Entré au noviciat de l’Ordre des Chanoines Réguliers de Prémontré en 1981, j’ai été ordonné prêtre en 1990. Pendant 19 ans, j’ai été maître de formation chez les Prémontrés. Depuis 2008, je suis Prieur de la communauté, au monastère de St-Constant.

J’enseigne en études bibliques depuis 1990 : d’abord au Centre de pastorale spécialisée du Collège Marie-Victorin puis du Collège André-Grasset (de 1990 à 2000) et ensuite à l’Institut de Formation Théologique de Montréal (de 1999 à 2013).

Pendant 10 ans, j’ai réalisé et animé une émission biblique hebdomadaire d’une heure à Radio Ville-Marie. J’ai réalisé plus de 300 émissions sur des livres et des personnages bibliques.
À l'Institut de pastorale, je suis responsable des études bibliques et je collabore au programme de Maîtrise. Je suis aussi titulaire de la Chaire universitaire J.-M.R. Tillard sur la vie religieuse.

Champs d’intérêt et de recherches

Dans l’Ancien Testament

  • l’histoire de la composition du Pentateuque, mais aussi, selon une approche narrative, les cycles consacrés aux personnages d’Abraham et de Jacob ;
  • les deux récits de création du début de la Genèse ;
  • la grande épopée de l’Exode et sa signification pour le peuple de l’Alliance ;
  • le contexte historique de la conquête babylonienne et de la déportation en Babylonie, et surtout leurs effets sur l’élaboration du Pentateuque et du livre de Jérémie ;
  • le phénomène du prophétisme dans le peuple de l’Alliance, et spécialement Amos, Osée, Isaïe et Jérémie ;
  • le contexte historique du surgissement de la monarchie en Juda et, selon une approche narrative, les récits consacrés aux règnes de Saül et de David ;
  • la façon dont Job et Qohélet se débattent avec les grandes questions existentielles.

Dans le Nouveau Testament

  • les Évangiles synoptiques ;
  • dans Marc, spécialement l’écart entre ce que Jésus annonce et ce que les gens cherchent auprès de lui ;
  • dans Luc, spécialement les récits de manifestation du Ressuscité ;
  • l’évangile de Jean ;
  • I Thessaloniciens, I Corinthiens et Philémon, le contexte historique de leurs destinataires ;
  • l’Apocalypse, spécialement dans la perspective selon laquelle ce livre aurait été écrit pour exhorter à la fidélité et à la radicalité des chrétiens un peu trop complaisants face à la culture romaine.

Approche méthologique

La méthode historico-critique est à la base de mon travail exégétique. Cependant, j’aime beaucoup utiliser une approche narrative pour les récits. Je m’intéresse à leurs ressorts narratifs ainsi qu’aux transformations vécues par les personnages. J’essaie de repérer les éléments de théologie narrative. Également, guidé par ma formation psychologique, quand certains récits s’y prêtent, je m’adonne à une lecture de type psychologique. Mais ceci étant dit, ma recherche demeure toujours appuyée sur une mise en contexte de type historique.

Ma démarche exégétique n’est jamais purement académique. J’ai toujours le souci que mon interprétation biblique soit mise en relation avec une démarche de foi vécue aujourd’hui et une pratique pastorale. D’ailleurs, en parallèle avec mon travail de recherches bibliques et d’enseignement, j’ai toujours eu une pratique pastorale dans des milieux ecclésiaux variés.

Je m’intéresse aussi à la lectio divina comme moyen concret d’appropriation et d’accueil de la Parole de Dieu livrée à travers les témoignages bibliques.

Publications

À la recherche du bonheur. Une lecture du livre de Qohélet, Novalis, 2015, 240 pages
(voir la page de présentation)


Texte disponible dans la bibliothèque virtuelle

décembre 2014 : Les Mages : des annonciateurs d’un nouvel âge (Mt 2,1-12)
septembre 2014 : En marche : à pied, en auto, en vélo…

Activités académiques de l'année universitaire 2016 - 2017

THB 2235
3 cr. (45 h)
L’Évangile de Matthieu : la proclamation du Dieu-avec-nous
15 jeudis soir : 8 septembre au 15 décembre 2016
Cours proposé aussi aux étudiants de l'Université de Montréal.
Voir Cours en partenariat
.

THB 2700
3 cr. (45 h)
La première Alliance ou l’Ancien Testament : notre héritage
15 mardis soir : 10 janvier au 25 avril 2017

THB 3661
Souffrir et mourir ! Pourquoi vivre alors ? Job et Qohélet
5 jeudis matin : 9, 16, 23, 30 mars et 6 avril 2017

THB 3805
Lectio divina : des Écritures à aujourd’hui
3 vendredis,de 9h à 16h :   6, 19 mai et 2 juin 2017
Cours offert au diocèse de Saint-Jérôme
(voir cours en partenariat)

PST 4002
3 cr.
Théologie pastorale : Bible et herméneutique
avec Bruno Demers
Automne 2016